Actualités

Focus sur un jeune Rise, Aina

Par RISE

Le 10 juillet 2023 n’est pas un jour comme les autres pour Aina, jeune bénéficiaire du projet pensionnat-internat de l’Association Rise.

Après plusieurs années d’efforts acharnés, il vient de passer sa soutenance de fin d’études pour obtenir sa licence en informatique. Une étape importante dans son parcours, qui jusque-là paraissait impensable. En effet, rien dans son passé ne semblait le prédestiner à cet avenir.

Une enfance difficile

Aina, de son nom complet RAKOTOMALALA Sitrakiniaina est né le 31 janvier 1996 dans une famille de 6 fraternités. Orphelin de père, sa mère n’arrivait plus à subvenir à leurs besoins. Depuis, il a passé son enfance d’une association à une autre, allant d’une association catholique à Soavimbahoaka, à l’association Les Enfants du Soleil à Itaosy. A la mort de sa mère, il dépendait entièrement des associations. Un début précaire, sa vie va pourtant prendre un tournant inattendu en 2018.

Là où tout a basculé

En 2018, une agence digitale à vocation solidaire créée par Maltem et la Fondation Aldinie lance leur toute première formation numérique. Il s’agît de Passion 4 Humanity, une entreprise qui a pour mission de générer un impact durable en favorisant l’inclusion numérique des jeunes à Madagascar. Aina bénéficie de cette formation et rejoint alors la promotion Alpha, au côté de Malala, une autre jeune Rise.
C’est de là qu’est né sa passion pour le digital, une passion qu’il compte pousser plus loin.

Quand la passion touche le cœur

Aina est décidé à faire de sa passion son métier et de poursuivre son rêve de créer sa propre entreprise. C’est sa détermination et son sérieux qui lui ont permis d’intégrer l’Association Rise en tant que bénéficiaire du projet de pensionnat-internat. Ainsi, depuis 2020, il est intégralement pris en charge par Passion 4 Humanity puis Association Rise, et a intégré l’Université Esmia. Et le 10 juillet 2023, il a officiellement terminé sa soutenance de fin d’études pour obtenir sa licence en informatique.

Aina n’est pas un cas isolé

Malheureusement, l’inégalité des chances est très présent à Madagascar.
D’après le rapport MICS EAGLE MADAGASCAR de 2022 par l’UNICEF, les taux d’achèvement scolaire sont étroitement liés au niveau de pauvreté.
Par exemple, uu niveau primaire, le taux d’achèvement est de 56%, atteignant 86% dans le cinquième le plus riche, tandis qu’il est de seulement 18% dans le cinquième le plus pauvre. Concernant le lycée, moins de 1% des enfants de la catégorie la plus pauvre atteignent ce niveau d’éducation, tandis que dans la population la plus riche, le taux d’achèvement peut atteindre 58%.
Ces chiffres alarmants ne font que solidifier notre engagement envers notre cause: la jeunesse malgache.

Association Rise, donner aux jeunes un espoir pour l’avenir

Conscients de la situation, nous avons décidé d’agir à notre niveau. C’est pourquoi notre association travaille avec plusieurs orphelinats et centres d’accueil dans différentes régions de Madagascar, pour garantir aux jeunes studieux la continuité de leurs études. Nous sélectionnons soigneusement les jeunes méritants et les accueillons au sein de notre Association à Antananarivo, pour prendre en charge leurs études, santé, suivi social et hébergement, tout cela jusqu’à leur autonomie professionnelle. Aina est la preuve ici que notre combat n’est pas en vain, une motivation pour continuer à nous engager dans notre cause et une inspiration pour les dizaines d’autres jeunes Rise bénéficiaires du pensionnat.

soutenance Aina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

soutenance Aina

Focus sur un jeune Rise, Aina

« Neny » pour les jeunes Rise

Un grand pas pour Henri, jeune Rise

Plus qu’ une association : une famille

La santé des jeunes que nous prenons en charge

Nous valorisons le développement social des jeunes